• Accueil
  • > Non classé
  • > Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage « maison »
Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage « maison »

Posté le 20 février 2012

LE DEROUILLAGE PAR ELECTROLYSE INVERSE
Pratiquant le dérouillage par électrolyse depuis maintenant pas mal de temps, je vous présente ici mon installation qui me donne entière satisfaction. Le travail se fait tout seul, ce qui me laisse le temps de faire autre chose………..
Le matériel nécessaire : 1 grand bac pvc (40L chez moi), de la lessive St Marc également appelée Oxydrine à raison de 100gr/litre d’eau du robinet, des boules de paille de fer inox que l’on utilise pour faire la vaisselle, du tube pvc de 100mm, un générateur 12v réglable ou non, une ou des ampoules 12v.

Installation de tout le système.
Couper 1 ou plusieurs morceaux de tube pvc de Ø80 ou 100mm d’au moins la hauteur du bac, avec une meuleuse y faire des fentes sur toute la hauteur et +/- 1/3 de la circonférence. Il faut les fixer comme on peut dans les coins du bac avec les fentes orientées vers le milieu du bac. Dans chacun de ces tubes je mets 1 ou 2 boule d’inox que j’attache avec un rayon de roue de vélo inox suivi d’un fil électrique rouge. J’ai remarqué que si on en mets aux 4 coins du bac il n’est plus nécessaire de tourner les pièces à dérouiller. Relier les fils rouge ensemble par un domino et connecter au pole + du générateur en mettant une ampoule 12v en série. Relier la ou les pièces à dérouiller au pole – de générateur. Remplir le bac d’eau et y ajouter l’oxydrine à raison de 100gr par litre d’eau. Tremper la pièce connectée au – et allumer le générateur, l’ampoule s’allume si le courant passe bien, l’ébulition commence, laisser agir en passant de temps à autre un coup de brosse (pas obligé). Ne pas avoir peur de laisser agir 12 ou 24h, s’il reste de la peinture solide c’est plus dur.
Choix du générateur et de l’ampoule. Pour ma part j’utilise une alimentation 13,8v 25 Ampères continu non réglable. Je calcule donc la puissance de ma/mes ampoule de façon à limiter l’intensité. Pour rappel P=UxI, Dans mon cas 2 ampoule de 50 watts en parrallèle donc 100W divisé par 13,8 volts me donne un courant de 7,25 Ampères ce quiq est plus que suffisant. Avec seulement 1 ampoule donc 3,5A le résultat est le même mais un peu plus long. On peut aussi utiliser une alimentation, un chargeur de batterie mais si le générateur n’est pas réglable je conseille vivement de le brider par le chois de ou des ampoules, sinon il va tourner à fond tout le temps chauffer et finira par cramer.

Une vue de mes alimentations :
Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage
Celle du bas pour le dérouillage, celle du haut pour le zingage.

Le bac de dérouillage :
P1060945-300x224
Les boules d’inox sont dans les tubes pcv par sécurité, inutile de risquer un court circuit si une pièce à dérouiller reliée au moin venait à toucher une boule d’inox reliée au plus ! Quand je traite de la boulonnerie ou autre petites pièces je mets un bornier se 10 ou 20 contacts pour tremper tout ça en même temps.

LE ZINGAGE « MAISON »

Déjà pour commencer, pourquoi le zingage maison ? Déjà il n’est pas simple de trouver une entreprise qui accepte de zinguer de petites quantité de boulonnerie ou alors il faut mutualiser pour amener quelques kilos d’un coup et obtenir un tarif correct. J’ai tout de même fait passer un demi seau de visserie que j’avais d’avance, à réception j’était très content en voyant toutes ces belles pièces neuves et super brillantes, mais une fois montées sur un Solex ça n’allait plus si bien, trop neuf, trop « bling bling » à mon gout.
J’avais déjà tenter le zingage maison; le résultat bien que perfectible ressemblait tout de même à de la visserie d’époque bien conservée, bien plus cohérent sur un vieux Solex que des boulons neuf.
En discutant un peu avec un Maniaque de mon forum et ses retours d’expérience j’ai réussi moi aussi à faire quelque chose de très satisfaisant, vous jugerez en photo.
Mes 1ers essais remontent à 1 an maintenant, même si l’aspect est un peu granuleux en regardant de très près, il n’y a pas de traces de rouille, pourtant cette visserie m’a servi pour un Solex qui a connu la pluie………….
Le matériel :
Un bac d’environ 20L, 10L d’eau déminéralisée, 2L d’acide chlorydrique, du zinc, des bouts de tissu coton, un générateur 12v réglable à 2,5A sin pas réglable ampoule 30w (ou 20 + 10), une petite pompe à eau d’aquarium.
Préparation du générateur, voir plus haut. Si alim de PC ampoule 30W, il faut une intensité de 2,5A. Pour commuter l’alim « on » il suffit de shinter le fil vert avec un noir (le connecteur 20 broche), ensuite il y a généralement un inter à l’arrière.
Le Bac. Couper 4 plaques de zinc de manière à faire le tour du bac, y accrocher un fil électrique rouge, emballer chaque plaque dans un tissu coton lrs mettre en place, relier les fils rouge au + par une ampoule 12v,30w.
Le chlorure de zinc. C’est le seul moment ou il faut prendre des précaution ! Travailler en extéreuret, porter des gants et lunettes de protection, éloigner enfants et animaux. Prendre 3 bocaux en verre pouvant contenir facilement 0,5 litre et propre. Verser 1/2 litre d’acide chlorydrique dans chaque bocal. Ajouter avec précaution des boys de zinc, ils vont se dissoudre, ajouter du zinc tant que ça bouillonne, perso j’en ajoute suffisament pour qu’il rn reste encore un peu quand l’acide est neutralisé et j’attends qu’il n’y ait plus la moindre bulle, ça peut prendre 2 à 3 heures. Passer le chlorure de zinc sans un filtre à café.
Le bain de zingage. Verser dans le bac 10L d’eau déminéralisée, y ajouter 1,5L de chlorure de zinc. La petite pompe aide à obtenir une bonne orientation du zingage sans avoir à tourner les pièces.
Méthode : La boulonnerie ayant été dérouillée, accrocher chaque pièce sur un fil de cuivre, tremper quelques minutes dans l’acide chlorydrique pur. Connecter les fils via le bornier au pole – de générateur (mettre en plus une pièce « perdue » plus grosse, sais pas pourquoi mais ça régule un peu et évite les surchage). Brancher la pompe pour brasser le bain, tremper la grosse pièce, allumer le générateur et laisser tourner un peu, tremper ensuite la boulonnerie de 3 à 5 mn maxi. Rincer, sécher, passer un léger coup de laine d’acier 000 juste pour donner le brillant. C’est fini.

Mon bac de zingage :
P1060943-300x224
Pour l’alimentation, voir l’alim de PC plus haut.

Comparaison de pièces zinguées :
P1060942-300x224
En haut ce sont 2 boulons de cadre s’époque bien conservés, à droite des pièces passées chez un pro, en bas à gauche mes fixations de pare choc Jeanneret de 330v0.

Voilà, la suite au prochain épisode, je compte essayer de plus grosses pièces, freins tube de selle……

Alors justement, ce matin je viens de traiter un ensemble tube de selle et colliers pour Solex 330 à 2200.
J’ai donc dérouillé, sablé, trempé dans l’acide, puis passé au bain de galva 5mn. Ce n’était pas parfait, il y avait quelques traces noirâtres qui partent bien à la laine 000, mais même si le zingage est bien accroché il manque le brillant. Donc retrempage 2mn. Et là c’est bon, le brillant est correct. Je pense donc qu’il ne faut pas hésiter à repasser une 2ème fois juste pour le brillant.
Voilà ce que ça donne, toujours avec de l’industriel pour comparaison.
Tube-de-selle-300x225

Un commentaire pour « Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage « maison » »

  1.  
    zingage 57
    19 octobre, 2012 | 14:39
     

    Bonne continuation pour le blog qui est très instructif.

Laisser un commentaire