Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage « maison »

Posté le Lundi 20 février 2012

LE DEROUILLAGE PAR ELECTROLYSE INVERSE
Pratiquant le dérouillage par électrolyse depuis maintenant pas mal de temps, je vous présente ici mon installation qui me donne entière satisfaction. Le travail se fait tout seul, ce qui me laisse le temps de faire autre chose………..
Le matériel nécessaire : 1 grand bac pvc (40L chez moi), de la lessive St Marc également appelée Oxydrine à raison de 100gr/litre d’eau du robinet, des boules de paille de fer inox que l’on utilise pour faire la vaisselle, du tube pvc de 100mm, un générateur 12v réglable ou non, une ou des ampoules 12v.

Installation de tout le système.
Couper 1 ou plusieurs morceaux de tube pvc de Ø80 ou 100mm d’au moins la hauteur du bac, avec une meuleuse y faire des fentes sur toute la hauteur et +/- 1/3 de la circonférence. Il faut les fixer comme on peut dans les coins du bac avec les fentes orientées vers le milieu du bac. Dans chacun de ces tubes je mets 1 ou 2 boule d’inox que j’attache avec un rayon de roue de vélo inox suivi d’un fil électrique rouge. J’ai remarqué que si on en mets aux 4 coins du bac il n’est plus nécessaire de tourner les pièces à dérouiller. Relier les fils rouge ensemble par un domino et connecter au pole + du générateur en mettant une ampoule 12v en série. Relier la ou les pièces à dérouiller au pole – de générateur. Remplir le bac d’eau et y ajouter l’oxydrine à raison de 100gr par litre d’eau. Tremper la pièce connectée au – et allumer le générateur, l’ampoule s’allume si le courant passe bien, l’ébulition commence, laisser agir en passant de temps à autre un coup de brosse (pas obligé). Ne pas avoir peur de laisser agir 12 ou 24h, s’il reste de la peinture solide c’est plus dur.
Choix du générateur et de l’ampoule. Pour ma part j’utilise une alimentation 13,8v 25 Ampères continu non réglable. Je calcule donc la puissance de ma/mes ampoule de façon à limiter l’intensité. Pour rappel P=UxI, Dans mon cas 2 ampoule de 50 watts en parrallèle donc 100W divisé par 13,8 volts me donne un courant de 7,25 Ampères ce quiq est plus que suffisant. Avec seulement 1 ampoule donc 3,5A le résultat est le même mais un peu plus long. On peut aussi utiliser une alimentation, un chargeur de batterie mais si le générateur n’est pas réglable je conseille vivement de le brider par le chois de ou des ampoules, sinon il va tourner à fond tout le temps chauffer et finira par cramer.

Une vue de mes alimentations :
Retour sur le dérouillage par électrolyse et Zingage
Celle du bas pour le dérouillage, celle du haut pour le zingage.

Le bac de dérouillage :
P1060945-300x224
Les boules d’inox sont dans les tubes pcv par sécurité, inutile de risquer un court circuit si une pièce à dérouiller reliée au moin venait à toucher une boule d’inox reliée au plus ! Quand je traite de la boulonnerie ou autre petites pièces je mets un bornier se 10 ou 20 contacts pour tremper tout ça en même temps.

LE ZINGAGE « MAISON »

Déjà pour commencer, pourquoi le zingage maison ? Déjà il n’est pas simple de trouver une entreprise qui accepte de zinguer de petites quantité de boulonnerie ou alors il faut mutualiser pour amener quelques kilos d’un coup et obtenir un tarif correct. J’ai tout de même fait passer un demi seau de visserie que j’avais d’avance, à réception j’était très content en voyant toutes ces belles pièces neuves et super brillantes, mais une fois montées sur un Solex ça n’allait plus si bien, trop neuf, trop « bling bling » à mon gout.
J’avais déjà tenter le zingage maison; le résultat bien que perfectible ressemblait tout de même à de la visserie d’époque bien conservée, bien plus cohérent sur un vieux Solex que des boulons neuf.
En discutant un peu avec un Maniaque de mon forum et ses retours d’expérience j’ai réussi moi aussi à faire quelque chose de très satisfaisant, vous jugerez en photo.
Mes 1ers essais remontent à 1 an maintenant, même si l’aspect est un peu granuleux en regardant de très près, il n’y a pas de traces de rouille, pourtant cette visserie m’a servi pour un Solex qui a connu la pluie………….
Le matériel :
Un bac d’environ 20L, 10L d’eau déminéralisée, 2L d’acide chlorydrique, du zinc, des bouts de tissu coton, un générateur 12v réglable à 2,5A sin pas réglable ampoule 30w (ou 20 + 10), une petite pompe à eau d’aquarium.
Préparation du générateur, voir plus haut. Si alim de PC ampoule 30W, il faut une intensité de 2,5A. Pour commuter l’alim « on » il suffit de shinter le fil vert avec un noir (le connecteur 20 broche), ensuite il y a généralement un inter à l’arrière.
Le Bac. Couper 4 plaques de zinc de manière à faire le tour du bac, y accrocher un fil électrique rouge, emballer chaque plaque dans un tissu coton lrs mettre en place, relier les fils rouge au + par une ampoule 12v,30w.
Le chlorure de zinc. C’est le seul moment ou il faut prendre des précaution ! Travailler en extéreuret, porter des gants et lunettes de protection, éloigner enfants et animaux. Prendre 3 bocaux en verre pouvant contenir facilement 0,5 litre et propre. Verser 1/2 litre d’acide chlorydrique dans chaque bocal. Ajouter avec précaution des boys de zinc, ils vont se dissoudre, ajouter du zinc tant que ça bouillonne, perso j’en ajoute suffisament pour qu’il rn reste encore un peu quand l’acide est neutralisé et j’attends qu’il n’y ait plus la moindre bulle, ça peut prendre 2 à 3 heures. Passer le chlorure de zinc sans un filtre à café.
Le bain de zingage. Verser dans le bac 10L d’eau déminéralisée, y ajouter 1,5L de chlorure de zinc. La petite pompe aide à obtenir une bonne orientation du zingage sans avoir à tourner les pièces.
Méthode : La boulonnerie ayant été dérouillée, accrocher chaque pièce sur un fil de cuivre, tremper quelques minutes dans l’acide chlorydrique pur. Connecter les fils via le bornier au pole – de générateur (mettre en plus une pièce « perdue » plus grosse, sais pas pourquoi mais ça régule un peu et évite les surchage). Brancher la pompe pour brasser le bain, tremper la grosse pièce, allumer le générateur et laisser tourner un peu, tremper ensuite la boulonnerie de 3 à 5 mn maxi. Rincer, sécher, passer un léger coup de laine d’acier 000 juste pour donner le brillant. C’est fini.

Mon bac de zingage :
P1060943-300x224
Pour l’alimentation, voir l’alim de PC plus haut.

Comparaison de pièces zinguées :
P1060942-300x224
En haut ce sont 2 boulons de cadre s’époque bien conservés, à droite des pièces passées chez un pro, en bas à gauche mes fixations de pare choc Jeanneret de 330v0.

Voilà, la suite au prochain épisode, je compte essayer de plus grosses pièces, freins tube de selle……

Alors justement, ce matin je viens de traiter un ensemble tube de selle et colliers pour Solex 330 à 2200.
J’ai donc dérouillé, sablé, trempé dans l’acide, puis passé au bain de galva 5mn. Ce n’était pas parfait, il y avait quelques traces noirâtres qui partent bien à la laine 000, mais même si le zingage est bien accroché il manque le brillant. Donc retrempage 2mn. Et là c’est bon, le brillant est correct. Je pense donc qu’il ne faut pas hésiter à repasser une 2ème fois juste pour le brillant.
Voilà ce que ça donne, toujours avec de l’industriel pour comparaison.
Tube-de-selle-300x225

ronan42 @ 23:37
Enregistré dans Non classé
Occupations hivernales…….

Posté le Mardi 7 février 2012

Pas beaucoup de bricole en ce moment, fait pas très chaud dans la grange aux Solex brrrrr. Je me suis quand même décidé dernièrement à m’occuper du moteur du Lutin TerroT. Pas une resto complète, on verra ça plus tard, juste un redémarrage pour le moment. En clair, un bon nettoyage du carburateur, changement de bougie et condensateur, recalage du point de rupture après avoir dégraissé et nettoyé le rupteur. Opération assez rapide avec les bons conseils des copains sur Cyclogalet.net. Et voilà, je goûte aux joies de rouler sur ce petit Lutin :-) conduite et position très différente d’un Solex, je trouve que ça avance pas mal, même dans les côtes c’est globalement 30% plus performant qu’un Solex de la même époque. Voilà, maintenant il restera au chaud un bon moment en attendant une réfection totale du moteur, obligatoire car il suinte au niveau de joints spi de vilbrequin…

J’ai surtout pris le temps d’attaquer le 1010. Je pensais le laisser dans son jus, mais plus je le regardais, plus je me disais qu’il fallait lui faire peau neuve. En effet, les filets dorés s’étaient presque tous volatilisés et la peinture bien abimée. Allez, zou, démontage + passage à l’électrolyse + sablage. Le cadre est pour l’instant aprèté, reste plus qu’à attendre qu’il fasse un peu moins froid pour le peindre, refaire les filets et vernir. Le moteur est déjà démonté et nettoyé, il sera dès que les tôles support moteur seront peintes.

L’hiver étant la période des bourses aux pièces, j’ai eu la chance de trouver quelques bricoles pour améliorer certains des Solex. 2 belles roues arrière en 600 pour équiper le 330 et le 660 qui avaient des roues de vélo en 600A, donc incompatibles avec les pneus Solex (600B), 4 pneus neufs d’époque très très bien conservés en 600x45B, un carburateur pour mon 2200v1 car je n’avais pas le bon, des pédales Lyotard dans un beau jus, une sonnette Afa neuve dans sa boite d’origine, un pot petite gamelle pour le 2200v1. Voilà de quoi améliorer un peu certains de mes Solex qui étaient en attente de pièces. On finit toujours par trouver…………..

Je pense par contre devoir mettre le 5000 Blanc en vente, ben oui, j’ai bien l’intention de m’offrir un 45cc, donc faut trouver quelques roros…………..

ronan42 @ 22:09
Enregistré dans Restauration de Solex
Pour changer un peu, un TerroT Lutin

Posté le Vendredi 7 octobre 2011

Je suis tombé sur une annoce sur Leboncoin cet été, je cherchais une Peugeot Bima j’ai acheté un TerroT Lutin, c’est la même chose seule la robe change un peu.
On reste dans le galet mais le moteur est sous le cadre et entraine la roue arrière.
Je n’ai pas encore trouvé le temps de la redémarrer, il n’y a pas d’allumage, mais ça va se faire………
Ce petit lutin restera dans son jus d’origine, je pense qu’une foir bien récuréil ne sera pas si mal.

Quelques vue juste de retour du pays Nantais, photos pas terribles j’en ferai d’autres……….

p1060425.jpgp1060424.jpg

Sympa non ?

ronan42 @ 21:26
Enregistré dans Restauration de Solex
Arrivée d’un 1700 qui vient de loin……….

Posté le Vendredi 7 octobre 2011

L’arrivée de ce Solex est asez compliquée. J’avais fait connaissance de Cédric lors de notre escapade en Normandie, et lorsque je présentais mon récent 1010 sur notre forum cyclogalet.net je lançais comme boutade « il ne me manque plus qu’un 45cc, un 1400 et un 1700″, Cédric m’envoie un mail me proposant donc un 1700 à prix correct. Je suis intéressé, sauf que Cédric est dans l’Eure et moi dans le Morbihan !
Qu’à cela ne tienne, la solidarité solexiste va tout mettre en oeuvre pour me descendre la bête. Le solex est donc parti du dept 27 vers le 14 puis le 56, transporté par Toteur + Guigui404 + Kaskedor, tous membres du forum Cyclogalet, sans eux je n’aurais pas de 1700, je les remercie vivement.

Ce 1700 date de 1960, c’est le 1er modèle muni d’en embrayage, ce qui permet de s’arrêter à un feu rouge sans éteindre le moteur et de repartir sans devoir pédaler.
Les roues passent de 600 à 550.

1700face2.jpg1700face.jpg1700ar2.jpg1700ar.jpg

Les photos sont assez flateuses, la réalité en est tout autre……….La peinture a été refaite mais mal, donc à refaire. Pas mal de chrome à refaire aussi. Ce sra fait en temps et en heure, pour l’instant je l’ai juste fait démarrer pour le fun, il attend maintenant son tour pour une belle restauration.

ronan42 @ 21:07
Enregistré dans Restauration de Solex
Mon Solex 1010

Posté le Jeudi 6 octobre 2011

En regardant les PA, je tombe sur ce Solex 1010 de 1958. Le prix est correct, les photos reçues laisse présager une belle machine. Ni une ni deux, coup de fil  » je peux être chez vous à 15h30, j’ai 2h de route ».
Arrivé à 15h30 tapante le vendeur m’attends près du Solex, wow, il est vraiment beau. On le charge, et en route pour 150 kms.

Bien entendu, à peine rentré je pense démarrage. Membrane de pompe à essence neuve + changement du réservoir bouché. Je pousse 2 ou 3 mètres et brrrrrr le voilà parti.

 Le voilà après un petit coup de propre………..p1060478.jpgp1060479.jpgp1060480.jpg
Sympa non pour un vieux comme ça ! Il restera probablement dans son beau jus d’époque.

 

ronan42 @ 21:30
Enregistré dans Restauration de Solex
Nouveaux venus de l’été……….

Posté le Jeudi 6 octobre 2011

Comme je souhaites avoir 1 de chaque modèle, j’essaie d’être à l’affut des vraies bonnes affaires, et des fois on trouve…………

J’ai donc rentré un Solex 5000 Orange de 1971, 1ère version du 5000 alors que mon blanc est la 2ème version. Il y a du ravail desus car il est à repeindre (peinture qui part en feuilles) et les chromes sont bien attaqués…………
p1060421.jpgp1060422.jpgp1060423.jpg
Un jour, c’est promis, il sera très beau !

ronan42 @ 21:13
Enregistré dans Restauration de Solex
Rallye Solex de Quiberon 2011

Posté le Jeudi 6 octobre 2011

Cette année le Rallye Solex de Quiberon a eu lieu le 11 Septembre, 1 semaine plus tôt que d’habitude.

Lors de ma Rando des Menhirs, nos amis Normands avaient laissé entendre qu’ils seraient bien venus participer à ce Rallye. C’était pas des paroles en l’air, nous avons échangé pas mal de mails pour finaliser la chose et leur prévoir les déguisements, Cathy arriva vendredi soir, Pascal et Joëlle juste à l’heure pour se mattre à table samedi midi.
Dimanche nous décollons assez tôt pour avoir le temps de pique niquer à Plouharnel, nous préférions finir la route jusqu’à Quiberon en Solex pour éviter les bouchons au retour. Seul mon copain Yann du Bono prendra sa voiture pour y ranger nos casques et déguisements. Bonne idée car à mi chemin Cathy éclate le pneu arrière du Solex fraichement refait que je lui avais prêté, zut ! Allez hop, on le charge dans l’Espace, et gros coup de solidarité Solexiste, on trouve une personne fort sympa qui nous prête un pneu. Cool, le journée s’annonce bien.
Nous sommes donc un bon groupe de dix, nous avions choisi les Schtroumfs et nous serons les seuls.
Gargamel, la Schtroumfette, le Grand Schtroumf et 7 Schtroumfs. J’avais équipé ma remorque pour « faire du bruit », autoradio et musique des Schtroumfs Rire, ma Schtroumfette m’avais aidé à fabriquer un champignon digne de la maison des Schtroumfs.
2ème bémol, le Solex 5000 que j’avais passé à mes amis Camoriens tombe en panne au milieu de la balade, arf, pas moyen de dépanner → voiture balai. (je découvre le lendemain un bobine haute tension HS)
Coté positif nous terminons 1er exaequo en groupe miste.

Place aux photos:
Votre serviteur, sa Schtroumfette et notre Grand Schtroumf Normand Pascal « Kaskedor ».
trio.jpg

Photo du groupe sur laquelle il manque Gargamel (Nico), parti à la recherche du véhicule balaiTriste
p1060582.jpg

Plus de photos et une vidéo sur le blog de Nath de Quiberon ici http://natdequiberon.skyrock.com/3.html
Encore un beau reportage, comme chaque année .

ronan42 @ 20:59
Enregistré dans Restauration de Solex
Rando « Sans Embrayage sur les traces du Débarquement ».

Posté le Mercredi 5 octobre 2011

Le 5 Juin 2011, nos amis « Les Léopards » (heuuu, j’en suis aussi) organisaient une randonnée découverte des plages du Débarquement. Après 4h de route nous arrivons chez « Kaskedor » à Bretteville l’Orgueilleuse, nous dinons emsemble en compagnie de Jean-Poire venu de Belgique.
Pour cette randonnée les vieux Solex sans embrayage sont de mise, ce sont les 1ers modèles de Solex, sortis avant 1960. Leur particularité est d’être sans embrayage donc on doit éteindre le moteur à chaque stop ou feu rouge, et leur vitesse de croisière est de 25/28 km/h maxi…………
Dimanche matin, départ à 8h tapante, nous roulond au sec jusqu’à 11h, puis le temps se gâte et nous aurons de la pluie pratiquement toute la journée ! Les conditions du Débarquement ! Ce fut malgrés tout une très bonne journée, très bien organisée, et l’an prochain c’est sur on aura du soleil Clin doeil

Mon 330 de 1954
bild4070.jpg
Photo de groupe.
bild4073.jpg

Prochain article, les achats récents, ben voui ma pôv dame, c’est pas fini la collection, j’ai encore craqué pour quelques Solex et un TerroT.

A suivre donc………….

ronan42 @ 21:36
Enregistré dans Restauration de Solex
Rando des Menhirs à Galet 29/29 Mai 2011.

Posté le Mercredi 5 octobre 2011

Et bien voilà, la 1ère Rando des Menhirs à Galet a eu lieu fin Mai. Nous n’étions pas plus de 12 pour cette première, c’est peut être pas plus mal d’ailleurs, histoire de voir comment on peut gérer un groupe.
12 passionnés de Solex, venant des départements 14,22,35,49 sont arrivés ici dès le vendredi soir. Apéro, pâtes bolo, dodo, samedi y a d’la route.
Départ samedi matin vers 10h30. Le circuit que j’avais prévu et testé a beaucoups plus. Le voiçi : Pluvigner, St Goustan, Carnac par les alignements de Kermario, pique nique à le Ferme Pédagogique « Bienvenue à la Ferme » d’Anick Audo qui a très gentiment mis à disposition un coin au sec en cas de pluie. Mais nous déjeunons sous un très beau soleil en fait. Départ vers 14h, nous découvrons toute la côte de Carnac, puis La Trinité sur Mer, ensuite nous rejoignons St Philibert par la côte, puis Locmariaquer, ensuite nous faisons une pause café à Crach à la Biscuiterie « La Trinitaine ». Nous rentrons ensuite par Auray, Pluneret, Sy Anne d’Auray et Pluvigner. Notre périple fait donc 93 kms.
Dimanche matin nous allons encore rouler un peu. J’envoie ma horde de Solexistes découvrir St Cado (commune de Belz), puis Etel où nous déjeunons sur le port, mais pas en terrasse car même s’il fait assez beau il ne fait pas très chaud……….Nous nous quittons vers 16h30 car tout le monde travaille lundi.
Très content du résultat, tout le monde à promis de revenir l’an prochain, mais je crois que j’aurais plus de monde……………….

Une petite pause à La Trinité sur Mer
bild3966.jpg
Et bien entendu, une photo de groupe avant l’apéro.
p1060213.jpg

ronan42 @ 21:15
Enregistré dans Restauration de Solex
Reprise des activités

Posté le Lundi 28 mars 2011

J’ai un peu délaissé le blog ces derniers temps, hum, le blog certes mais pas les Solex !

Fin Octobre 2010 (c’est déjà loin), j’ai craqué pour un petit Solex 5000 Blanc trouvé sur Leboncoin, ni une ni deux, direction Nantes pour un aller retour et une jolie surprise. Le solex est complet et dans un état pas trop moche. Un gros, long et fastidieux nettoyage et le voilà déjà en meilleure forme. Reste le moteur plein de petits problèmes, alors tant qu’a faire quelque chose…………démontage intégral de tout le moteur, nettoyage, dégraissage. Remontage de roulements neufs, passage de tous les plans de joints au marbre, déglaçage du cylindre, décalaminage. Remontage avec joints neuf, segments neufs. Bref, la totale avec en plus une petite « amélioration »……….
Résultat des courses après 2 pleins passés, ben ça marche fort ! Essais réalisés un jours sans vent : 37 km/h sur le plat, 40 en faux plat descendant, et les côtes passent sans pédaler, cool.

De suite après, courant novembre, j’ai préparé un solex 3800 noir pour mon plus jeune fiston qui venait d’avoir son BSR. Nettoyage du cadre pour attendre de lui faire une peinture, et coté moteur même chose que le 5000. Sauf que celui là marche encore plus fort ! Plus léger que moi de 20kg mon fils atteind 40km/h sur le plat ! Waouu !

Pas de raison pour s’endormir, j’ai un 3800 Luxe Rouge qui attend avec impatience de pétarader, sauf qu’il est quand même dans un sale étât : volant magnétique HS, té de fourche HS et plein de doutes sur le reste…….. hop, démontage remontage etc, prépa aussi pour lui puisque ça marche plutôt bien. Le voilà prêt pour tracter une petite remorque (d’époque bien entendu).

Je prépare en ce moment une randonnée Solex qui aura lieu les 28/29 Mai, découverte des côtes Morbihanaise vers Carnac, La Trinité etc, esperons que le temps soit de la partie.

Pas trop de photo dans cet article, ça va venir.

ronan42 @ 21:28
Enregistré dans Restauration de Solex
123